Six éoliennes en partenariat avec "Vents d’Houyet" ?

Publié le mercredi 9 novembre 2011

6 mars 2012

Ce mardi 6 mars, « Vents d’Houyet », accompagnée par un représentant du bureau d’étude Sertius, est venue présenter le projet éolien citoyen qu’il souhaite mettre en chantier, en partenariat avec la commune.

De 5 à 4 éoliennes, dont la hauteur serait limitée par une contrainte liée à la proximité de la base de Florennes, pourraient être érigée dans nos campagnes, entre Oret et Mettet. Pour ce projet, chaque citoyen de l’entité pourra acquérir des parts (principe de l’éolien citoyen) et devenir ainsi un coopérateur.

Nous avons pu apprécier le fait que « Vents d’Houyet » souhaite rendre aux citoyens de l’entité le bénéfice du potentiel venteux sur notre territoire, et ainsi agir à contresens de ce qui se fait habituellement (des entreprises, parfois étrangères, cherchent à rentabiliser les zones sur lesquelles des permis sont accordés afin d’en tirer le maximum de profits).

Dans le type projet tel que proposé par Vents d‘Houyet, le profit serait pour les citoyens coopérateurs et pour la commune.

En outre, il ne s’agit pas d’exploiter tout le potentiel de la zone choisie en y installant le plus d’éoliennes possible mais bien de répondre aux besoins de la population, d’où la limite à 5, voire même 4 mâts.

Le bureau Sertius est chargé de réaliser l’étude d’incidence. Cette étude dont la mission est d’évaluer l’impact d’un tel projet sur son environnement, durera un an. Elle doit impérativement être jointe à une demande de permis.


9 novembre 2011

Après que la Commune de Mettet ait voté et signé un accord de partenariat avec Vents d’Houyet pour le développement d’un projet éolien citoyen, la locale de Mettet a choisi de prendre les devants ; un petit groupe s’est penché sur la question et a rencontré l’initiateur de « Vents d’Houyet », Monsieur Bernard Delville.

Suite à une réunion à Furnaux, un échange d’informations entre Ecolo Mettet et Vents D’Houyet et, enfin, une séance d’information envers nos membres lors d’une réunion de notre groupe local, nous pouvons dire que pour ce genre de projet coopératif, Bernard Delville est par le passé véritablement arrivé à soulever des montagnes. De façon générale, le fait que « Vents d’Houyet » et « Rescoop » souhaitent construire le projet avec les citoyens du cru est une bonne nouvelle.

Nous sommes toutefois interpelés par la distance de 350 mètres évoquée dans l’article. En effet, même si elle est généralement la règle, cela nous semble être trop faible. Nous pensons que les éoliennes devraient se trouver à une distance de minimum 500 mètres des habitations.

Cela semble être actuellement le cas sur le terrain choisi à Oret pour l’implantation des mâts.

Ce projet n’en n’est qu’à ses premiers pas. De nombreuses questions doivent encore trouver réponses... Notamment la hauteur prévue des mâts. Car pour avoir une idée concrète du projet, il nous faudrait la connaître ; celle-ci pourrait influencer la perception que les riverains auront du parc et / ou renforcer l’impression d’écrasement pour les villages d’Oret, de Mettet et le hameau de Corroy.

Bref, une affaire à suivre...

Lien vers l’article paru dans Vers l’Avenir le 27 octobre 2011